LE CENTRE MARCEAU

Suite à sa visite de certification V2014 réalisée en novembre 2018, le SSRA Centre Marceau a été certifié par la HAS pour une durée de 6 ans (classe A).

Le Centre Marceau participe au recueil des indicateurs nationaux, ci-dessous ses résultats 2019 sur les dossiers des patients ayant effectué un séjour en 2018 :

Les résultats détaillés de la qualité et la sécurité des soins du SSRA Centre Marceau sont accessibles à partir du site www.scopesante.fr.
Accès direct à la page de l’établissement en cliquant sur ce lien.

La satisfaction des patients est un souci permanent pour l’établissement. Les patients peuvent faire remonter leurs doléances à travers différents supports, notamment le questionnaire de satisfaction remis à la fin de leur séjour.

Focus sur certaines données 2019 (taux de retour du questionnaire de satisfaction à la sortie 42.52%) :

  • Les patients sont satisfaits à 98 % de la prise en compte de leur problématique addictive,
  • Le pourcentage de patients satisfaits de leur prise en compte de la douleur est de 91 %,
  • Satisfaction également concernant la clarté des informations donnée par l’équipe soignante (98 %),
  • L’évolution de leur état de santé général leur donne satisfaction à 100 % de même concernant l’écoute et la disponibilité du personnel soignant (de jour à 100 % et de nuit à 94 %),
  • Le pourcentage des patients satisfaits quant à l’information à leurs droits est de 95 %.

Les patients sont également interrogés à distance 6 mois après leur sortie.

 

LE CHRS ET LES ATELIERS (AAVA)

L’évaluation externe conditionne le renouvellement des autorisations pour le CHRS et les AAVA.
Début 2020, le rapport d’évaluation externe élaboré par un cabinet externe été transmis à la DRJSCS (Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale) et à la DDCS.

  • « (…) Cet établissement propose un accompagnement social, un hébergement, une restauration, et la mise en œuvre d’un projet spécifique et personnalisé permettant aux personnes de s’éloigner des conduites addictives. (…). Le CHRS est un outil qui s’appuie sur une dynamique de mutualisation des moyens et s’inscrit en complémentarité des autres services de l’Association du Renouveau. C’est une richesse au service du parcours de l’usager. Il peut solliciter à son rythme l’une ou l’autre modalités offertes.

    Le CHRS a développé une capacité d’adaptation au regard des évolutions du public accueilli et des politiques en matière d’addictologie. Il propose une organisation réflexive permettant de faire évoluer les prestations et les prises en charge pour répondre aux besoins. (…)

    C’est une prise en charge globale de la personne et de ses proches, s’il y a lieu (visite possible des enfants) avec respect et humanisme, qui anime l’équipe. (…). Au sein du Renouveau, l’ensemble des professionnels développe des pratiques fondées sur les valeurs de l’Association (…).

    Les points forts du CHRS :

    • Une culture de la bientraitance, de la bienveillance. L’équipe est solidaire, les cadres de Direction, attentifs aux conditions de travail et à la qualité de l’accompagnement des personnes accueillies. Le respect entre les personnes accueillies et les salariés est mutuel.
    • La Directrice générale privilégie un management participatif (…)
    • La construction du projet personnalisé en associant toute l’équipe à la réflexion.
    • Une équipe de professionnels qui s’inscrit dans une démarche d’amélioration continue de la qualité avec le soutien d’une gestionnaire qualité.
    • Un établissement ouvert sur l’environnement avec des partenaires opérants.
    • Le recueil des souhaits et le droit de l’expression sont effectifs et mis en œuvre positivement à travers le Conseil de la vie sociale ou le cahier des plaintes et éloges.
    • Une expertise reconnue et une actualisation des pratiques au regard des politiques publiques. »

  • « (…) Les ateliers constituent un véritable tremplin permettant aux usagers de touchers des subsides pécuniaires, de renouer avec une vie sociale, d’apprendre ou réapprendre des gestes techniques et rigoureux, de se sentir à nouveau responsabilisé et « vivant », en s’éloignant des conduites addictives. Les personnes interviewées insistent sur l’aspect socialisant et responsabilisant d’une activité professionnelle, d’un rythme retrouvé. (…) Le taux d’occupation décrit dans le rapport d’activité 2018 est de 184.35 % et ne cesse d’augmenter traduisant l’utilité sociale et spécifique des Ateliers dans le parcours des usagers. (…)

    Les professionnels organisent, avec la personne, l’évaluation de ses besoins et compétences et lui proposent un accompagnement individualisé. (…)

    Les Ateliers ont développé une capacité d’adaptation au regard des évolutions du public accueilli et des politiques en matière d’addictologie. Il propose une organisation réflexive permettant de faire évoluer les prestations et les prises en charge pour répondre aux besoins. (…).

    Les points forts des AAVA :

    • Une culture de la bientraitance, de la bienveillance. Le respect entre les personnes accueillies et les salariés est mutuel.
    • Des activités qui requièrent des capacités, sollicitant le développement de compétences diverses. La qualité attendue des produits conditionnés sollicite de réelles aptitudes.
    • La construction du projet personnalisé en associant la personne et son référent social à toutes les étapes.
    • Des professionnels qui s’inscrivent dans une démarche d’amélioration continue de la qualité avec le soutien d’une gestionnaire qualité.
    • Un établissement ouvert sur l’environnement avec des partenaires opérants.
    • Le recueil des souhaits et le droit de l’expression sont effectifs et mis en œuvre positivement à travers le Conseil des ateliers ou le cahier des plaintes et éloges.
    • Une expertise reconnue par les partenaires. »

Ces deux établissements ont également le souci de prendre en considération les attentes des personnes accueillies en les interrogeant lors d’enquêtes de satisfaction.

 

LES LHSS

L’établissement, tout comme le CHRS et les AAVA a procédé à son évaluation externe en 2019.

  • « (…) Ce dispositif pluridisciplinaire unique et adapté à cette population, s’appuie sur une dynamique de mutualisation des moyens et s’inscrit en complémentarité des autres services de l’Association du Renouveau.
    Les LHSS développent une capacité d’adaptation au regarde des évolutions du public accueilli et proposent une organisation réflexive permettant de faire évoluer les prestations et les prises en charge pour répondre aux besoins. (…)
    C’est une prise en charge globale du patient et ses proches s’il y a lieu avec respect et humanisme, qui anime l’équipe. Les professionnels mettent en œuvre un travail de soutien, d’appui et d’étayage. Au sein du Renouveau, l’ensemble des professionnels développe de bonnes pratiques fondées sur les valeurs de l’Association. (…)

    L’organisation s’appuie sur les forces suivantes :

    • Une culture de bientraitance, de la bienveillance, l’équipe pluridisciplinaire enrichit la pratique de chacun sans perdre leur spécificité
    • La directrice générale privilégie un management participatif (…).
    • La construction du projet personnalisé en associant toute l’équipe des LHSS dans la réflexion. Le projet de soins est défini dès l’admission de la personne.
    • Une équipe de professionnels qui s’inscrit, de nouveau, dans une démarche d’amélioration continue de la qualité avec le soutien d’une gestionnaire qualité.
    • Un service ouvert sur l’environnement direct avec des partenaires opérants.
    • Le recueil des souhaits et le droit à l’expression sont effectifs et mis en œuvre positivement à travers le Conseil de la Vie Sociale ou du cahier des plaintes et éloges.
    • Une petite unité propice à un accompagnement individualisé et à une réadaptation progressive.
    • Une expertise reconnue et une actualisation des pratiques au regard des politiques publiques. »

 

LA PENSION DE FAMILLE DE VELLEROT

Le service est adhérent à la Charte nationale qualité pour son Service d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD) destiné aux résidents de l’établissement.
L’établissement a passé l’évaluation externe pour son SAAD en début d’année 2019.

  • « (…) « Le SAAD de Vellerot répond aux différents critères évalués dans le cadre de cette évaluation externe. Les documents sont formalisés. L’établissement ayant eu obligation de réaliser son évaluation interne avant fin 2018, un plan d’action très ambitieux a été mis en place dont les « Dead line » à quelques mois ont toutes été respectées.
    Une évaluation réalisée dans de bonnes conditions de participation avec des professionnels et un encadrement soucieux de pouvoir exposer et mettre en lumière des modalités d’accompagnement parfois complexes.
    L’intégration des recommandations de bonnes pratiques professionnelles devra faire l’objet d’un travail de lecture de la part de l’encadrement pour ensuite être hiérarchisées selon les besoins, et qu’un travail de transmission se fasse lors des temps de réunion. L’objectif étant de permettre aux professionnels d’en saisir l’intérêt pour leur pratique.
    Un projet d’établissement exhaustif qui permet de faire état du travail quotidien des équipes auprès des résidents, de l’ouverture de la structure à son environnement, et notamment des partenariats forts mis en œuvre pour que le résident soit pleinement acteur de son parcours.
    La garantie des droits ainsi que l’expression et la participation des résidents y sont particulièrement bien respectés et mis en œuvre. La prévention des risques liés à la vulnérabilité des publics accueillis est un axe particulièrement bien maitrisé au regard des problématiques traitées à la « Pension de Famille de Vellerot ».
    Les axes liés à la bientraitance sont à l’œuvre au sein de cet établissement et largement fédérés par une équipe à l’écoute de ses usagers. La dimension « Familiale » mise en avant dans le fonctionnement de cette petite structure est sans conteste un des gages de la réussite pour ces publics, Hommes ou Femmes, qui poussent un jour, les grilles du Château de Vellerot…
    La formation à l’actualisation des connaissances, au développement des compétences y est encouragée. De même que les instances d’écoute et d’analyse de la pratique. »

Contactez-nous

ASSOCIATION DU RENOUVEAU, soin et insertion sociale des personnes subissant toutes formes d’addiction

31 rue Marceau 21000 Dijon
Tél. : 03 80 78 89 00
Fax : 03 80 78 89 89

Dossier d’admission

Envoyez-nous un mail

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message